Index du Forum


FORUM DES TRAVAILLEURS, RETRAITES DU GROUPE SONATRACH ET LEURS AYANTS-DROIT

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Notre page FaceBook

Les poèmes
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet    Répondre au sujet     Index du Forum ->
FORUM DES RETRAITES SONATRACH
-> POEMES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
babasalem
Membres de confiance

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 131
Localisation: ALGER
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s):: 21
Moyenne de points: 0,16

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 10:44 (2015)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant

voilà un poème dédié à la M.I.P
 

(M.I.P)   MAFFIA DES  INTERETS  PERSONNELS   
  
Qu’est ce que c’est la MIP 
Une association de vilains types 
Spécialistes de la chipe 
Qui n’ont aucun principe 
Notre argent, ils le dissipent 
Spoliateurs et oppresseurs font bonne équipe 
Leur façon d’agir nous constipe 
Notre rage envers eux, sort de nos tripes 
Ils méritent tous d’aller en prison en slip. 
Les membres suivants remercient babasalem pour ce message :
TARZAN (22/08/15), hmida (22/08/15), Mengouchi (22/08/15), musta2015 (22/08/15), IBNOU-el-foutouh (22/08/15), (22/08/15), Admin (22/08/15), djelfa123 (22/08/15), casti (22/08/15), ops4 (22/08/15), gg1bm (22/08/15), capricorne (22/08/15), (23/08/15), yatim (26/08/15), mounir (31/10/15), boudjemaa berrah (16/07/16)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 10:44 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
babasalem
Membres de confiance

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 131
Localisation: ALGER
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s):: 21
Moyenne de points: 0,16

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 10:51 (2015)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant


POEME DEDIE AUX RETRAITES VICTIMES DES REPRESAILLES DE LA MIP

 

LA MIP PAR SES DECISONS ARBITRAIRES

DE REDUIRE  LES PENSIONS COMPLEMENTAIRES

A FAIT DES RETRAITES, SES ADVERSAIRES

EN ENGAGEANT CONTRE ELLE, DES ACTIONS JUDICIAIRES

 

DES SEXAGENAIRES ET  SEPTUAGENAIRES

DONT UNE PARTIE  EST GRABATAIRE

SE TROUVENT DANS DES SITUATIONS PRECAIRES

A CAUSE DES AGISSEMENTS DE CES MERCENAIRES

 

POUR RECOUVRER LEURS DROITS, ILS SONT SOLIDAIRES

GRACE AUX ILLUMINATIONS DE LEURS FRERES

ILS S’INSURGENT CONTRE LES DECISIONS IMPOPULAIRES

PRISES PAR LES FAUSSAIRES ET LES SANGUINAIRES

 

LORS DU SIT-IN DU 31 Août 2015, ILS SERONT MAJORITAIRES

ILS SE CONDUIRONT EN CITOYENS EXEMPLAIRES

POUR DENONCER LEURS CALVAIRES
Les membres suivants remercient babasalem pour ce message :
TARZAN (22/08/15), hmida (22/08/15), Mengouchi (22/08/15), (22/08/15), musta2015 (22/08/15), AbouMouadh (22/08/15), IBNOU-el-foutouh (22/08/15), Admin (22/08/15), djelfa123 (22/08/15), casti (22/08/15), alibel (22/08/15), ops4 (22/08/15), gg1bm (22/08/15), capricorne (22/08/15), (23/08/15)
Revenir en haut
babasalem
Membres de confiance

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 131
Localisation: ALGER
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s):: 21
Moyenne de points: 0,16

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 17:27 (2015)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant

A M. L'Administrateur,

Voilà un autre poème à mettre sur facebook.


LES EMPLOYES ET LES RETRAITES DE LA SONATRACH ET SES FILIALES 

   
Les Actifs dans la galère 
Les Retraités dans la misère 
Les Actifs observent derrière 
Les Retraités, en avant première 
Les Actifs assurent la manne pétrolière 
Les Retraités ne profitent guère 
Les Actifs triment et obtempèrent 
Les Retraités mènent une vie amère 
La MIP par sa politique  mensongère, nous exaspère 
Où sont passées ?? Les promesses immobilières 
Vous avez profité du beurre de la crémière 
Vous avez sucé le sang de la force ouvrière 
Sans vous soucier d’elle, d’aucune manière 
Vous vous pavanez dans les résidences hôtelières 
Pour des missions dépensières 
Avec l’argent de ceux qui bossent sous les torchères 
Il y a de quoi les mettre en colère 
Fini pour vous la rente viagère 
Vous êtes assis sur une poudrière 
Qui vous emmènera tous en ENFER 

 
Les membres suivants remercient babasalem pour ce message :
(22/08/15), Le Boa (22/08/15), musta2015 (22/08/15), TARZAN (22/08/15), ops4 (22/08/15), casti (22/08/15), hmida (22/08/15), Admin (22/08/15), zakariash (22/08/15), AbouMouadh (22/08/15), IBNOU-el-foutouh (22/08/15), capricorne (22/08/15), amawal (22/08/15), djelfa123 (22/08/15), Mengouchi (22/08/15), (23/08/15), ATTOUGA (23/08/15)
Revenir en haut
babasalem
Membres de confiance

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 131
Localisation: ALGER
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Point(s):: 21
Moyenne de points: 0,16

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 17:42 (2015)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant

M. L'ADMINISTRATEUR,

EN VOICI UN AUTRE EN ATTENDANT QUE JE SOIS INSPIRE.


LES RETRAITES DE SONATRACH ET SES FILIALES

 

Les retraités, les maltraités
Les pionniers de la Société
On veut leur ôter leur dignité
En les méprisant à volonté
Leurs oppresseurs  créent chez eux  des anxiétés
Par méchanceté et lâcheté
Oh pauvres retraités, vous vous sentez rejetés
Les retraités, les maltraités
Beaucoup d’entre eux nous ont quittés
Une bonne partie est alitée
Par le poids des années de dureté
Dans les chantiers isolés des localités
Ils ont offert leur jeunesse à la société
En la servant avec dévouement et fidélité
Aujourd’hui, ils ne sont d’aucune utilité
Ils sont persécutés en toute impunité
Leurs spoliateurs agissent dans l’illégalité
Les retraités ne demandent pas la charité
Ils exigent le paiement de leurs mensualités
Réajustées dans leur intégralité
Notre Seigneur ALLAH, est à nos côtés pour retrouver la gaîté
En recouvrant nos droits spoliés, dans leur totalité.

 
Les membres suivants remercient babasalem pour ce message :
musta2015 (22/08/15), TARZAN (22/08/15), ops4 (22/08/15), casti (22/08/15), hmida (22/08/15), Le Boa (22/08/15), Admin (22/08/15), alibel (22/08/15), zakariash (22/08/15), (22/08/15), AbouMouadh (22/08/15), IBNOU-el-foutouh (22/08/15), capricorne (22/08/15), amawal (22/08/15), Mengouchi (22/08/15), (23/08/15)
Revenir en haut
amawal
Participants

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2014
Messages: 49
Localisation: bejaia
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s):: 19
Moyenne de points: 0,39

MessagePosté le: Dim 23 Aoû - 13:27 (2015)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant

Hommage aux Retraités
Ils se sont donné corps et âmes
Lorsqu’il a fallu affronter le défi
Aujourd’hui leur fruit est un blâme
Venant d’une hiérarchie impolie.
Ils ont vécu dans l’honneur
D’avoir porté haut l’étendard
En récompense à leur dur labeur
Ils n’ont récolté que des horreurs.
Ils ont sué, trimé sous la fournaise
Quand la secte est à l’ombre
Du haut de leur posture en aise
Nous imposant un avenir des plus sombres.

Ils ont choisi le Sud à corps défendant
Quand les autres se prélassent au nord
Ne connaissant ni femme ni enfants
Quand les infâmes pensent au décor.
Ils ont vécu, vieilli dans le silence
Quand les traitres crient haut et fort
Leur nature s’appelle absence
Puisse, lumière les tirer de leur sort.
Ils étaient portés à la gloire
Quand l’or noir coulait à flots
Marquant de leur humilité l’histoire
Refusant leurs noms aux bravos.
Aujourd’hui au crépuscule de leur vie
Ils se débattent contre l’ennemi avéré
Et ne récoltant que des ennuis
Ils , se sont les révoltés, les Retraités.
 
Les membres suivants remercient amawal pour ce message :
Le Boa (23/08/15), TARZAN (23/08/15), casti (23/08/15), yatim (23/08/15), babasalem (23/08/15), ops4 (23/08/15), Admin (23/08/15), Mengouchi (23/08/15), ATTOUGA (23/08/15), zakariash (23/08/15), zarzaitine (08/06/16)
Revenir en haut
yatim
anciens sages

En ligne

Inscrit le: 16 Mar 2015
Messages: 2 377
Localisation: oran
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Point(s):: 267
Moyenne de points: 0,11

MessagePosté le: Dim 23 Aoû - 17:22 (2015)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant

POEME REVISITE 


le BOA n'a pas d'age (musta2015),il est haut,il est bas,il est loin il est là,il est doux il est féroce,il est calme il est torrent,il est comme une grenade,goupillé il est calme,dégoupillé il fait son drame...


Un petit poème pour notre BOA, en poésie vous féliciter
Message de félicitations écrit en toute amitié
Obstacle et épreuve non pas freiné votre réussite
Votre travail ce poème de félicitations nécessite

Bravo pour vos efforts qui vous offre aujourd'hui un trésor
Vous êtes aujourd'hui récompensés par un très beau cadeau
Votre récompense méritée, appréciez soulagement et doux repos
Ce beau discours de félicitations pour saluer vos efforts

Réussir une mission, naissance de notre association bientot, tant d'événements
Féliciter des amis est toujours un plaisir de chaque instant
La poésie des mots est la plus belle des cartes de félicitations
Message poétique pour vous mes amis pour vous dire mon émotion

Un petit poème pour en poésie vous féliciter
Message de félicitations écrit en toute amitié
Les obstacles et les épreuves n'ont pas freiné votre réussite
Votre travail et talent ce poème de félicitations nécessitent
Les membres suivants remercient yatim pour ce message :
djelfa123 (23/08/15), Mengouchi (23/08/15), hmida (23/08/15), zakariash (23/08/15), amawal (23/08/15), TARZAN (23/08/15), Admin (23/08/15), Le Boa (23/08/15), MOHAMDI (03/09/15), khelifa1952 (31/10/15)
Revenir en haut
Le Boa
anciens sages

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 1 645
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s):: 698
Moyenne de points: 0,42

MessagePosté le: Sam 31 Oct - 18:23 (2015)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant

Alors, les poètes!! Vous avez pris votre retraite ?
Réveillez-vous, et à vos plumes !
Apportez-nous du nouveau...style!!!
Les membres suivants remercient Le Boa pour ce message :
khelifa1952 (31/10/15), zakariash (31/10/15), Mengouchi (31/10/15), Rezki (31/10/15), Admin (22/12/15)
Revenir en haut
ops4
Membres de confiance

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2015
Messages: 325
Localisation: algerie
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Point(s):: 24
Moyenne de points: 0,07

MessagePosté le: Lun 21 Déc - 18:47 (2015)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant

 
 
A l'occasion du mawlid Ennabaoui une partie infime des louanges adressées à notre prophète Mohamed 3alayhi al salatou wassalam d'un des meddahines algérien (seizième siècle) dans un poème melhoun de haute facture 
 
Des textes qui malheureusement et ô combien nombreux  ne sont pas retenus dans les programmes scolaires de nos enfants ????? 
 

يا معشر المومنين صلوا و سلموا على من عزه و فضله و اصطفاه و بالرضى عن أصحاب سيد الخلق نغنمو هذا هو الفضل نشكروا من عطاه  
 
لو كنت من أهل العقول نفني شبابي بالصلاة على الرسول في كل حين 
 
صلى لله عليك يا النبي العربي يا سراج الدهر يا احمد بن يمينة 
 
صلى لله عليك يا المظلل بالغمامة يا مولى احمد شفيع عرب المعاصي 
 
يا عز الارمال يا كفيل اليتامى يا فكاك المسلمين يوم القصاص  
 
صلى لله عليك يا عظيم الشمايل يا من لا لك هم غير أمر الشفاعة 
 
يا سيد ميا و أربعة و عشرين ألف نبي ثلاثة ميا و أربعة و عشرين منهم مرسلين 
 
اختلفوا في خمسة و عشرين أهل الكتب هذا هو المشهور من عند الأولين 
 
صلى لله عليك يا النبي العربي يا سراج الدهر يا سيد المرسلين 
 
il le termine par : 
 
استوصوا عني دخيلكم يا جماعة عند خروج الروح تحضروا يا إخواني 
 
اجتمعوا عندي و عظموا الحق ساعة و ادعوا بالرحمة و صبروا من بكاني 
 
و اشهدوا لي شهادة الخير نافعة قولوا كان هنا بن خلوف الفلاني 
 
قايم بالسنة و معتدل بالكتاب قولوا يا إسلام كل ما كان فينا 
 
حاشا لله يعذبه بنوع العذاب نتفكروه منين كان يمدح نبينا 
 
صلى لله عليك يا النبي العربي يا سراج الدهر يا سيد المرسلين 
 
Les membres suivants remercient ops4 pour ce message :
alibel (21/12/15), zakariash (21/12/15), Mengouchi (21/12/15), capricorne (21/12/15), Admin (22/12/15)
Revenir en haut
yatim
anciens sages

En ligne

Inscrit le: 16 Mar 2015
Messages: 2 377
Localisation: oran
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Point(s):: 267
Moyenne de points: 0,11

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 16:19 (2016)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant

La ténacité


postcontent restore a écrit:
Un jour, l'âne d'un fermier tomba dans un puits. L'animal gémît pitoyablement pendant des 
heures... et le fermier se demandait que faire. Finalement, il décida que l'animal était vieux, que le puits 
devait disparaître de toute façon et que ce n'était pas rentable pour lui de récupérer Fane. Il invita donc tous ses 
voisins à venir l'aider. Ils saisirent tous une pelle... et commencèrent a enterrer le puits. Au début, 
l’âne réalisant ce qui se produisait se mit a crier terriblement. Puis, à la stupéfaction de tous, il se tut.
Quelques pelletées plus tard, le fermier regardant finalement au fond du puits fût étonné de ce 
qu'il vît. À chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l’âne faisait quelque chose de remarquable : il se 
secouait pour enlever la terre de son dos et montait dessus. Pendant que les voisins du fermier 
continuaient à pelleter de la terre sur l'animal, lui se secouait et montait ... Bientôt, chacun fut stupéfié de voir que l'âne 
sortit hors du puits et se mit à trotter!

La vie va essayer de vous engloutir de toutes sortes d'ordures et de difficultés. Le truc pour se sortir du trou est de se 
secouer pour avancer. Chacun de nos ennuis est une pierre qui peut nous permettre de progresser. Nous pouvons 
sortir des puits les plus profonds en n'arrêtant jamais...

NE JAMAIS ABANDONNER!

Moralité:l'homme est plus intelligent que l'animal,il peut réussir à éliminer ses difficultés.
Les membres suivants remercient yatim pour ce message :
alibel (17/01/16), Admin (17/01/16), mounir (17/01/16), Mengouchi (17/01/16), ops4 (17/01/16), djell (18/01/16), casti (19/04/16), zarzaitine (08/06/16), MAACHI (04/11/16), zakariash (11/11/16), Gadi (14/11/16)
Revenir en haut
Le Boa
anciens sages

Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 1 645
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s):: 698
Moyenne de points: 0,42

MessagePosté le: Ven 20 Mai - 17:12 (2016)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant

Ne te chagrine pas de ce que tu appréhendes


« Beaucoup de ce qui est appréhendé, n’arrive pas ».
 Ce qui veut dire que la plupart de ce que craignent les gens ne s’accomplit pas. Les illusions qui existent dans les esprits dépassent en effet les accidents que voient les yeux.
S’il t’est arrivé un accident ou entendu une calamité, sois calme, sois indolent et ne t’attriste pas : en effet, la plupart des nouvelles et des prévisions sont sans fondement. Et s’il y a celui qui commande les destinées, il faut le chercher, s’il n’y en a pas, ce qui est impossible, où peut-il donc être ?
{Et je m’en remets à Allah, certes Allah voit ses serviteurs}. (Coran : 40 :44)
 
Ne te chagrine pas à cause des gens injustes et des envieux.
Tu es récompensé pour leurs dénigrements et leurs rancunes, pour ta patience. Ensuite, leurs critiques égalent ta valeur, les gens ne bottent pas un chien mort et les gens futiles n’ont pas d’envieux.
Quelqu’un a dit : Les nobles sont tout le temps enviés
                            Alors que les ignobles ne sont jamais jalousés.
Un autre a dit : Ils ont envié le jeune, ne pouvant briser ses efforts
                         Les gens lui devinrent ennemis et adversaires
                         Comme les coépouses de la belle, dirent que sur son visage
                         Il y a de la jalousie et du dédain, rien qui puisse plaire.
Un autre a dit : Lorsque le jeune atteint le ciel de sa gloire,
                         Ses ennemis seront au nombre des étoiles,
                         Ils lui lanceront tous genres d’insultes mais,
                         Ils n’égaleront jamais son niveau, par leurs paroles.
 
Les membres suivants remercient Le Boa pour ce message :
zakariash (20/05/16), Mengouchi (20/05/16), ops4 (20/05/16), MAACHI (04/11/16)
Revenir en haut
yatim
anciens sages

En ligne

Inscrit le: 16 Mar 2015
Messages: 2 377
Localisation: oran
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Point(s):: 267
Moyenne de points: 0,11

MessagePosté le: Jeu 3 Nov - 16:44 (2016)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant


Citations sur le bonheur :
 

Quand j’étais petit, ma mère m’a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l’école, quand on m’a demandé d’écrire ce que je voulais être plus tard, j’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, je leur ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie.
Les membres suivants remercient yatim pour ce message :
zakariash (03/11/16), alibel (03/11/16), mounir (03/11/16), Gadi (03/11/16), Mengouchi (03/11/16)
Revenir en haut
AbouMouadh
Membres de confiance

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2015
Messages: 162
Localisation: Constantine
Masculin
Point(s):: 12
Moyenne de points: 0,07

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 21:34 (2016)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant

Avant tout, je voudrai m’excuser auprès de ceux qui ont perdu un parent, un proche ou une personne qui lui était très chère, je ne veux pas éveiller en eux les cicatrices d’une tragédie qui remonte à des années, mais juste pour ne pas oublier nos martyres..
J’ai vécu ce drame loin d’Alger en particulier, juste à travers la télévision au sud, mais les scènes que j’ai vues, m’ont marqué au point que j’ai écrit cette modeste œuvre la même nuit, je l’ai amélioré par la suite selon les évènements, vous remarquerez que j’ai axé sur les scènes les plus frappantes et celles qui ont marqué une bravoure inégalable  de la part de leurs héros.. je l’ai intitulé ( Un orage qui passait), bonne lecture   
 
 
 
C’était un jour de novembre
Par un soir  triste et sombre
Un nuage s’est dessiné dans le ciel
Suivi d'une pluie torrentielle
Où l’orage était vainqueur
Et le gouvernement dormeur
Au lieu d’effacer le chagrin
Par des mots de soutien
Ou du moins partager son souci
Et soulager douleurs et  cris
Et  présenter du soutien fraternel
Ou verser des larmes éternelles
Parce qu’un responsable tranquille
Profère un langage hostile
Au lieu de se soucier des détournements
Des objets de valeurs et des aliments
Ou faire face aux dérapages
Et scènes de vols et pillages
Ou répondre aux questions posées
Sur les tunnels du passé
Qui servaient aux flots qui passaient !
Pourquoi sont-ils restés fermés ?
Par du béton armé
Il suffisait du geste de l’étranger
Soucieux de tous les dangers
Qui se rendît aux trois horloges !
Et constatât la peine des choses
Des choses horribles se sont passées
Qui creusent mes pensées !
Combien d’âmes rendues ?
Combien de victimes perdues ?
Combien de larmes versées ?
Sur les disparus non recensés
Des voitures qui glissaient
Et des corps qui gisaient
Des passants qui faisaient du rallye
Entre bab el-oued et triolley
Cherchant un parent perdu
Caressant un corps étendu
Comme cette scène amère !
D’une foule au bord de la mer
Qui attendait la montée de la marée
Pour rechercher un corps mouillé
Ou découvrir une âme inconnue
Et attendre un parent non revenu
Ou retirer un cadavre qui flottait
Et repêcher une victime emportée
Sachant qu’ils sont à la fin vaincus
et que  c’était une peine perdue
ou l’autre image amère

De cette courageuse mère
À vaincre le tourbillon
Pour sauver ses enfants
Jusqu’à la levée du matin
Où elle succombât enfin
Tout ce qu’elle avait tenté
Était un fruit avorté
Et ces souvenirs gravés
De ce jeune dévoué
Qui essaya  de sauver
Les passagers du bus enclavé
Jusqu’à ce qu’il rendit son âme
Où sa perte fût un drame !
Marquant par son courage une fierté
Pour le salut de la société !…
 
Les membres suivants remercient AbouMouadh pour ce message :
zakariash (10/11/16), Mengouchi (11/11/16), mounir (11/11/16), Gadi (11/11/16), alibel (13/11/16), ops4 (14/11/16)
Revenir en haut
yatim
anciens sages

En ligne

Inscrit le: 16 Mar 2015
Messages: 2 377
Localisation: oran
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Point(s):: 267
Moyenne de points: 0,11

MessagePosté le: Ven 11 Nov - 08:36 (2016)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant


Frère AbouMouadh,
Ton engagement sincère,sans artifices ni projecteurs, dénote ce côté humble et modeste que possède nombre de nos amis.
Tu as cette capacité de construire avec des.... mots mélangés à certains sons rythmés.
Ton modeste poème réveille des images atroces qu'on vécus les habitants de BAB EL OUED...la suggestion des sensations était presque réelle...c'était dramatique.
Mon ami ,tu as l'art et tu as la manière .J'admire,je félicite,j'encourage l'artiste,le POETE 


 

Ta créativité est ton essence 
Même si tu ne le sais pas 
Pour ce que tu fais, tes proches te flattent 
Des fois ils te rabaissent, des fois c’est l’indifférence 
Tu comprends, mais tu ne les comprends pas 
Leur objectivité est-elle ternie par amour, amitié, jalousie ? 
Tu te dis que ce n’est pas de leur faute 
Tu as surement raison 
Mais toi, tu cherches la vérité 
Ces sages autour ne t’aident guère 
Et la vérité ne vient pas de toi tout seul 
Pourtant tu as de la chance 
Des autres te regardent aussi 
Et ceux-là tu ne les connais pas 


Jules Delavigne, Conclusions, 2008
Les membres suivants remercient yatim pour ce message :
Mengouchi (11/11/16), mounir (11/11/16), Gadi (11/11/16), AbouMouadh (12/11/16), alibel (13/11/16)
Revenir en haut
AbouMouadh
Membres de confiance

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2015
Messages: 162
Localisation: Constantine
Masculin
Point(s):: 12
Moyenne de points: 0,07

MessagePosté le: Sam 12 Nov - 20:27 (2016)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant

Une grande reconnaissance envers mon frère Yatim, je te dis que j'admire beaucoup et avec tant de sincérité tes écrits, je suis tant sensible à tes compliments, je les ressens avec toute l'amabilité..
être considéré par des personnes qu'on ne connait qu'à travers un forum, c'est tout le bonheur qui me touche chaque jour, chaque fois, que j'ouvre ma boite et je lis les écrits des autres, les interventions des hommes sages que la vie a adouci leurs cœurs et leurs esprits, qui portent dans leurs âmes une cause noble et juste, et qui défendent avec dévouement et fierté les droits et intérêts des démunis, mon frère yatim, ce  n'est pas à la possession des biens qu'est attaché le bonheur, et ça tu le sais mieux que mois,  le bonheur est un concours de circonstances qui provoquent la joie, parfois, on a besoin de rien pour ce sentir heureux, connaitre et reconnaître la valeur des personnes qui nous entourent, c'est le pire bonheur qu'on doit savourer avec une âme propre et un cœur en liesse..


Salam mon frère Yatim
Les membres suivants remercient AbouMouadh pour ce message :
Mengouchi (12/11/16), alibel (13/11/16)
Revenir en haut
yatim
anciens sages

En ligne

Inscrit le: 16 Mar 2015
Messages: 2 377
Localisation: oran
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Point(s):: 267
Moyenne de points: 0,11

MessagePosté le: Lun 14 Nov - 08:28 (2016)    Sujet du message: Les poèmes Répondre en citant







Frère AbouMouadh 
 
Ecrire,c'est aussi ,sans le vouloir...dévoiler sa personnalité réelle, pas celle maquillée qu'on cherche à montrer. 
  Mon frère,tu es chanceux,car tu es de ceux qui sont aimés par le bon DIEU car tu as donné à la vie son sens spirituel . Cependant être suffisamment sage pour savoir se contenter de peu, ce n’est pas donné à tout le monde.  Pour être heureux peut-être faut-il posséder … la capacité à prendre la vie, avec philosophie. Depuis tout le temps, je  rencontre énormément de personnes qui parlent d'argent. C'est le seul prisme de leur existence, leur seule motivation, leur seule valeur. Je me retrouve parfois désarçonné par temps de vide et surtout par la certitude qu'ils ont que tout le monde ne peut penser que comme cela. Toute action humaine est jugée selon leur seule grille d'identification :l'argent,toujours de l'argent,encore plus d'argent.  Un acte gratuit, la volonté d'aider l'autre, de partager leurs semble totalement étrange et même louche. Même les actes les plus anodins sont source de méfiance, aider une personne âgée, tenir la porte à une personne pour la laisser entrer... Les gens sont sur la défensives, méfiants... les valeurs reçues par l'éducation forte classique n'ont plus court ou elles sont perçues comme une (duperie).Aider l'autre était la plus belle récompense, où est passé l'esprit chevaleresque, l'honneur, la dignité ? Aujourd'hui, quand je regarde autour de moi, je ne vois plus beaucoup de personnes qui essayent d'être heureuses, de remplir leur vie par une activité intéressante, une passion même si elle n'est pas spécialement lucrative.  
 
 
 Pour elles ,il est si difficile passer une journée à bouquiner, à faire son sport,s'occuper de sa petite famille,voyager dans la mesure du possible,porter son aide....  Le moi devient le centre des discutions, le nous tends à disparaître, l'individualisation progresse partout même au sein des familles. Tout cela pour en arriver à quoi ? A un grand vide... n'exister que pour le regard de l'autre... et rêver d'un château,de belles voitures, de,de de... Les gens  font peur... Alors que le bonheur puisse ses racines dans des petites actions additionnées,une bonne santé,l'entente au sein de la famille,savoir utiliser et se contenter de ce qu'on possède...le reste n'est que détails. 
 
 
Au grand plaisir de te lire et d'apprendre de toi.
Les membres suivants remercient yatim pour ce message :
alibel (14/11/16), AbouMouadh (14/11/16), Rezki (14/11/16), Mengouchi (14/11/16), ops4 (14/11/16), Gadi (14/11/16)
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet    Répondre au sujet     Index du Forum ->
FORUM DES RETRAITES SONATRACH
-> POEMES
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Top 10 Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com