Index du Forum


FORUM DES TRAVAILLEURS, RETRAITES DU GROUPE SONATRACH ET LEURS AYANTS-DROIT

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

MIP ! MIP ! MIP ! HOURRAhhhhhhh!

 
Poster un nouveau sujet    Répondre au sujet     Index du Forum ->
FORUM DES RETRAITES SONATRACH
-> Divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Le Boa


Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 1 645
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s):: 698
Moyenne de points: 0,42

MessagePosté le: Jeu 17 Déc - 13:44 (2015)    Sujet du message: MIP ! MIP ! MIP ! HOURRAhhhhhhh! Répondre en citant




SCANDALES HONTEUX ET REPETITIFS A LA MIP (Acte 1)
Publié le 30 juin 2009 par sonatrach
Nous venons d'apprendre récemment par des documents en notre possession des choses incroyables, de malsaines activités des organes (souverains . ! ?) de gestion de la mutuelle de l'industrie du pétrole - MIP.
Il est prouvé maintenant que depuis longtemps la MIP bafoue les lois sur la mutualité dans l'impunité, notamment :
- la loi n°90-33 du 25 décembre 1990 relative aux mutuelles sociales
- l'ordonnance n° 96-20 du 06 juillet 1996 modifiant et complétant la loi ci-dessus citée
- les statuts de la MIP n° 563 de Mai/1997 (le pire des statuts qu'est connu une mutuelle sociale en Algérie)
- le règlement intérieur MIP actualisé par l'AG de Mai/1999 (le plus obsolète des règlements intérieurs connus en Algérie)
Dans l'article 36 des statuts de la MIP, il est dit que :
L'Assemblée Générale (AG) se compose de délégués des adhérents élus par fraction de 1000 adhérents pour un délégué, alors que dans la réalité, il n y a jamais eu d'élection des délégués par les adhérents dans les unités des entreprises du groupe Sonatrach, les délégués sont désignés d'office par PV syndicaux, validés par les directions RHU respectives à chaque unité.
Dans l'article 39 des statuts de la MIP, il est dit que :
L'AG est l'organe souverain renouvelé chaque quatre (4) ans, alors que pour le dernier mandat de la MIP qui normalement a débuté en Mai 2004 et devait expirer en Mai 2008, mais HAZBELAOUI et sa clique de faux élus, continuent de gérer en faisant fi des lois sociales en vigueur avec
évidemment la complicité des pouvoirs publics, ou dans un pays de droits, ce sont des faits qui méritent des emprisonnements à leurs auteurs.
Dans l'article 40 des statuts de la MIP, il est dit que :
La MIP est administrée par un Conseil d'Administration (CA) composé se neuf (9) membres élus par l'AG, alors que la MIP fonctionne avec un CA composé de dix huit (18) membres depuis des année... ! ?
(9 membres permanents + 9 membres suppléants, des charges de fonctionnement faramineuses en plus payées par les pauvres adhérents que nous sommes. Les pouvoirs publics connaissent ce dépassement mais ne branchent pas, si CHAKIB, si LOUH et si MEZIANE laissent faire .... ?)


 
Dans l'article 41 des statuts de la MIP, il est dit que :
Le mandat des membres du CA est de quatre (4) ans, renouvelable par moitié tous les deux (2) ans. Aucun renouvellement de ce type n'a eu lieu depuis que la mutuelle existe, les pouvoirs publics et syndicaux le savent, mais personne ne s'inquiète sur la nocive routine installée.
Dans l'article 54 des statuts de la MIP, il est dit que :
Il est crée au sein de l'AG un Comité de Liaison avec l'organisation syndicale majoritaire composé de deux (2) membres. Il se réunit une fois par semestre, a pour mission de coordonner avec l'organisation majoritaire toutes les actions relatives à la mutualité, notamment la tenue des AG et
autres.
Nous constatons que la fédération des pétroliers FNTPGC s'ingère considérablement dans la gestion de la MIP par des directives même, nous citons à titre d'exemple, contraindre la MIP à acheter le LIDO la fameuse bâtisse R+3 sise à Bordj El Kiffane, servant de siège à la MIP et de siège provisoire à la FNTPGC depuis décembre 2007. Pour ce cas, des preuves seront publiées ultérieurement.
Messieurs LOUH et CHAKIB savent toutes ces rocambolesques situations, mais ne réagissent pas, donc, complices.
HAZBELAOUI ne réagira jamais de peur d'être dégommé de la rente syndicale. On souhaitera bien que le ministre du travail fasse une enquête approfondie sur les signes extérieurs de richesse de HAZBELAOUI et consorts, les membres du Bureau exécutif de la MIP dans une première étape, et on reparlera par la suite sur d'autres énergumènes dangereux.
SCANDALES HONTEUX ET REPETITIFS A LA MIP (Acte 2)
Publié le 30 juin 2009 par sonatrach
Réellement de scandaleuses affaires ne cessent de survenir dans cette institution sociale depuis longtemps sans que ni le ministre du travail et de la sécurité sociale, ni le ministre de l'énergie et des mines et ni le PDG du groupe Sonatrach n'ont bougés le petit doigt sur de graves dilapidations des deniers des adhérents et d'abus de biens sociaux des travailleurs mutualistes.
Il s'agit de la catastrophique gestion de leurs cotisations mensuelles (retenues à la source de 2 et 1 % sur leur salaire soumis à cotisation sécurité sociale, pour bénéficier respectivement du régime général mutuelle, et de la
retraite complémentaire -20%)
il y a plus d'une centaines de Milliards de centimes/An à gérer à la merci de vulgaires trabendistes particulièrement, syndicaux, car la quasi majorité de l'assemblée générale de la MIP est constituée de syndicalistes désignés par de simples PV syndicaux validés par une administration du groupe Sonatrach entièrement complice en violation des lois sur la mutualité et du propre statut MIP de Mai 1997 obsolètes. Alors que lesdits organes de la MIP agissent dans leur gestion depuis 2007, selon les propositions envisagées pour la régularisation des statuts transmises en 2009 au ministre du travail, des propositions restées sans  réponse à ce jour.
De manière très obscure, les travailleurs du Secteur minier ont été admis à la MIP en 2007 sans que les statuts ne soient révisés... !!!
Une chose est certaine dans ce cas de gestion brutale ; par son laxisme, la Direction RHU du groupe Sonatrach est complice à 100% dans ces inadmissibles actes de dépassement, car illégaux et au détriment de milliers de mutualistes actifs et inactifs du secteur des hydrocarbures et dérivés.
Les situations de dilapidation des deniers des mutualistes des Secteurs et d'abus de leurs biens sociaux à travers une malsaine gestion incontrôlée à des fins personnelles pour ceux directement impliqués dans ladite gestion, car les défaillances de surestimation des biens acquis et frais d'exploitation sautent aux yeux à première vue, et cela même pour les non initiés dans le domaine financier (des preuves seront publiées concernant tous les aspects, achats d'immobiliers, salaires, indemnités, primes, frais de mission, etc.)


Nous pouvons vous en énumérer quelques unes des gravités, faites en dehors de toute légalité comme le prouvent les PV N° 66 / 67 / 71 établis en 2008 + N° 76 et 83 établis en 2009 par le conseil d'administration et
l'Assemblée Générale de la MIP.
Nous nous ferons un grand plaisir de les faire diffuser sur ce blog aux lecteurs et mutualistes pour que tous voient les dérives inimaginables du petit comptable de TRC (le président du conseil d'administration de la
MIP, HAZBELLAOUI Abderezak) qui le voila devenu avec la bénédiction d'une clique de rentiers carriéristes UGTA, ses protecteurs, gestionnaire de milliards de Dinars des pauvres mutualistes que nous sommes.
Pour l'anecdote, il s'est donné une allure de ministre en inaugurant ce mois de Mai 2009 le nouveau siège de la MIP - ORAN, une bâtisse qui a coûté d'après lui presque dix (10) Milliards de centimes.... ! Pourquoi n'a-t-on pas invité CHAKIB et MEZIANE pour assister à l'arnaque immobilière des rentiers UGTA ..... ???
Nous vous présentons maintenant une analyse légale sur le PV n° 66/08 de la réunion du Conseil d'Administration de la MIP, tenue le 14 Juin 2008 à Ain Turck - Oran (PV ci- dessous inséré) :
 
ANALYSE DU PV :
1) Nous constatons que le CA est composé de 18 membres (9 membres permanents et 9 membres suppléants, ce qui est interdit par la loi sur la mutualité (des frais d'exploitation en plus à la charge des adhérents)
2) La réunion du CA est enregistrée au-delà du mandat statutaire légal des organes de gestion de la MIP (Une usurpation de qualité punie par la loi pour ses auteurs)
3) la constitution et l'activation d'un comité de femme composé de 4 membres est anti statutaire et illégale (loi 90-33 et ordonnance 96-20)
4) Dans la première décision sur PV, le CA approuve le rapport d'activité de l'exercice 2007 au delà de la périodicité statutaire légale de son mandat (Mai 2004 à Mai 2008 fin de mandat)
5) Dans la deuxième décision sur PV, le CA reconnaît indirectement qu'il exerce en hors la loi du fait de recommander à ses membres de se conformer à la réglementation en vigueur et surtout, d'adapter les statuts à la légalité, alors que tout le Secteur minier a été intégré à la MIP sans aucune adaptation de l'ancien statut obsolète mais toujours en vigueur qui concerne uniquement le secteur des hydrocarbures et dérivés.
6) Dans la troisième décision sur PV, le CA parle de fructification des fonds de la MIP décidée sous forme de placements de l'emprunt obligataire de SONELGAZ, un montant de cent cinquante milliards de centimes a été dégagé (1500.000.000,00 Dinars), fait enregistré au-delà du mandat
statutaire légal.
7) Dans la quatrième décision, le CA parle d'acquisition du terrain de l'ENIP de SKIKDA d'une superficie de 40.000 M2 à raison de 5 000, 00 Dinars/M2, action également survenue au delà du mandat statutaire du CA.
En fin, concernant l'information considérée sans importance par le CA car citée à la queue du présent PV de réunion analysé, il est dit que les 3600 demandeurs de logement MIP du site « les grands vents de CHERAGA » 364 au total, (le CA usurpateur de qualité a décidé à la place d'une AG
valide), de faire distribuer lesdits logements qui ont fait coulés beaucoup d'encre, par des quotas distribués au prorata des effectifs aux syndicats d'entreprises, une répartition faite entre copains rentiers et bien discrète.
De bouche à oreille, nous sommes arrivé à connaître le quota du syndicat national Sonatrach qui est de 64 logements (distribués par LAMOURI et sa clique de trabendistes sur le dos des adhérents MIP vrais nécessiteux)
- NAFTAL 55 logements
- FNTPGC 21 logements
- Ministère de l'énergie et des mines un quota de.... ?
- Groupe Sonatrach un quota..... ? Etc.
HAZBELAOUI a de vrais complices qui l'aident considérablement dans sa sale besogne, qui ne peut être assimilée qu'à un vol de l'argent des mutualistes par des voies de gestion détournée.


On dit et on s'interroge présentement dans tous les secteurs concernés par la mutuelle, par quelle pirouette HAZBALAOUI a offert un logement MIP -F4 du site CHERAGA au n° 2 de l'UGTA, le secrétaire national chargé des Finances, DJENOUHAT Salah ...!?
Seul le ministre du travail peut dire la vérité sur ces logements MIP, car habilité à diligenter une enquête tant souhaitée par ses adhérents, seul ledit ministre peut nous rendre dans nos droits de mutualistes devant ces vrais prédateurs, en publiant la liste des bénéficiaires des logements MIP.
Monsieur le ministre du travail, nous vous supplions de rendre la liste des bénéficiaires publique, Elle renferme certainement un désastre éblouissant.
 
Les membres suivants remercient Le Boa pour ce message :
sas (17/12/15), casti (17/12/15), zakariash (17/12/15), MOHAMDI (17/12/15), Mengouchi (17/12/15), Rezki (17/12/15), ATTOUGA (17/12/15), MED-KAMEL (17/12/15), harbili (17/12/15), Admin (17/12/15), Gadi (17/12/15), retraitésonatrach (17/12/15), mounir (17/12/15), khelifa1952 (17/12/15), lekadir (18/12/15), capricorne (19/12/15)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Déc - 13:44 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Le Boa


Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 1 645
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s):: 698
Moyenne de points: 0,42

MessagePosté le: Ven 18 Déc - 14:23 (2015)    Sujet du message: MIP ! MIP ! MIP ! HOURRAhhhhhhh! Répondre en citant









GRAVES DILAPIDATIONS IMPUNIES A LA MIP :
Publié le 31 août 2009 par sonatrach
Nous vous présentons dans ce troisième article sur la mutuelle de l’industrie du pétrole, une analyse légale sur le contenu du déroutant procès verbal référencé N° 71/09 de la cannibale réunion de son conseil d’administration tenue le 29/10/2008 au nouveau siége régional sis à SKIKDA, un CA composé d’usurpateurs de qualité, des gens qui reconnaissent sans pudeur et noir sur blanc, leur qualité de faux élus piétinant les lois du pays, car leur mandat statutaire était arrivé à terme le 19 Mai 2008, alors qu’ils ont continué à activer au mépris de la loi dans l’impunité totale.
 D’incroyables situations illégales sont indiquées dans ledit PV que nous soumettons à lecture et appréciation pour l’ensemble des 150 000 adhérents de la MIP -(Un document composé de 6 pages ci-dessous inséré)
ANALYSE DES SCANDALEUSES DECISIONS DE L’EX CA - MIP :
 
En fin de la lecture du dit PV, nous constatons à première vue :
 
1) l’ingérence criarde de la fédération des pétroliers FNTPGC dans la gestion de la MIP et ce à travers la présence de son ex S/G récemment évincé par ses pairs pour comportement dictatorial et agissement individualiste, le zandjabil syndical, BENAZOUZ Mohamed, le petit agent administratif dactylographe des années 70, devenu par miracle PDG d’une entreprise syndicale unique au monde dans les magouilles et les détournements.
 
Que dire de plus sur une mutuelle dont un fantoche CA se réunit et décide sur des volets de gestion administrative et financière aussi importants que ceux cités dans l’ordre du jour du présent PV (Budget, Fonctionnement, Rémunération du personnel, etc.)
 
Les remarques suivantes s’imposent :
La validation du budget de la MIP pour l’exercice 2009 opérée dans l’illégalité totale mène inévitablement ses auteurs vers des peines d’emprisonnements, dommage, nous ne sommes pas ailleurs, en Europe.
 
Ou êtes-vous ? ya les pouvoirs publics, LOUH, CHAKIB et MEZIANE pour agir et punir ces usurpateurs de la MIP opérant au grand jour ???
 
2) Le régime indemnitaire octroyé au personnel de la MIP dans une telle situation de barbarie, est de loin plus meilleur que celui offert aux collectifs de certaines entreprises du groupe Sonatrach, car donner un accord prématurément avec effet rétroactif pour la révision à la hausse de certaines indemnités sans les nommer ça n’arrive que dans une mutuelle bananière, nous n’arrivons pas encore à trouver un qualificatif plus pire.
 Frais de Mission :
 De tout temps dans les entreprises du groupe Sonatrach, les luttes engagées entre syndicalistes pour l’accès aux différentes responsabilités syndicales et au sein de la MIP, ont leur origine dans la conquête des privilèges (frais de mission, véhicule, détachement avec maintien de la rémunération, secrétaires, prise en charge dans des hôtels 5 étoiles, etc.…) octroyés par les fonctions de gestion auxquelles sont destinés dans la quasi majorité des cas, d’illettrés individus, très disposés aux pires dépassements envers les intérêts des adhérents mutualistes et des travailleurs du Groupe en général.
 
A notre connaissance, la présidence de la République n’est pas encore arrivée à offrir un tel fastueux barème de frais de mission à son personnel, la MIP dilapide au grand jour !
 
3) l’hilarité dans ce point, le CA reconnaît son illégitimité totale, celui de la MIP !
Certes, il faut la loi exige qu’il faut 1000 adhérents pour un délégué, mais elle exige aussi que ce dernier doit être élu par lesdits adhérents de l’Unité et non pas désigné par le syndicat de l’Unité comme est le cas au sein de la MIP depuis son existence, évidemment, frais de mission obligent !!! Cette grave infraction, a de tout temps était commise avec la bénédiction de la Direction du groupe Sonatrach.
 
4) Acquisition du nouveau siège de la MIP : D’abord de source bien informée, le propriétaire privé qui a cédé la bâtisse pour la MIP (dont la construction est non finie) pour un montant de 81 Milliards de centimes est un proche parent d’un membre du bureau exécutif du conseil d’administration de la MIP….. ! Facile à deviner…. ? L’acquisition de la dite bâtisse comme vous le constatez au début du PV, a été faite avec la couverture totale de l’ex S/G de la fédération, BENAZOUZ le zandjabil syndical.
 
5) Statutairement, la désignation d’un commissaire aux comptes pour une mutuelle est une prérogative de l’assemblée générale AG (prérogative non déléguable). Quand on sait que dans la MIP seuls les 5 membres du bureau exécutif connaissent le montant des honoraires versés aux commissaires aux comptes passés, et présent, donc, tout devient compréhensible dans le langage des véreux, le je mange, tu manges, nous mangeons…
 
La suite des épisodes sur la MIP est plus explosif e délirante. Prochainement, nous vous parlerons de la réunion du CA de la MIP tenue le 11/02/2009 au nouveau siège régional de BETHIOUA – ORAN, au revoir.
 TO BE CONTINUED……………..
Les membres suivants remercient Le Boa pour ce message :
zakariash (18/12/15), Mengouchi (18/12/15), alibel (18/12/15), khelifa1952 (18/12/15), capricorne (19/12/15)
Revenir en haut
Le Boa


Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 1 645
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s):: 698
Moyenne de points: 0,42

MessagePosté le: Ven 18 Déc - 17:30 (2015)    Sujet du message: MIP ! MIP ! MIP ! HOURRAhhhhhhh! Répondre en citant

Bilan de la MIP pour 5 ans : Une CATASTROPHE
Publié le 4 septembre 2009 par sonatrach
 Nous savons tous maintenant que l’ex mandat statutaire des organes de gestion de la MIP s’est déroulé sur une période de cinq (5) ans au lieu de quatre (4) comme le prévoit la loi et son propre statut, donc, un hors la loi restera toujours un hors la loi.

Durant la période supplémentaire, des décisions cruciales ont étaient prises, pourquoi cette hâte ? Mais la principale question qui se pose est la suivante : Qui a autorisé un telle grave infraction aux lois sociales du pays ?? Evidemment, les pouvoirs publics.
 En attendant de vous présenter succinctement prochainement des vérités amères sur le rapport d’activités 2004 - 2009 de la MIP reflétant une véritable catastrophe de gestion dattière et bananière de la MIP de HAZBALLAOUI & Consorts (Un petit comptable qui aspire à dégommer dans un proche avenir le ministre des Finances algérien pour prendre sa place), nous mettons à la disposition des lecteurs du blog Sonatrach,
La situation de Trésorerie machinée par HAZBALLAOUI & Consorts et surtout le premier inventaire physique du patrimoine composant les biens immobiliers de la MIP acquis depuis son existence à ce jour ou nous constatons que les prix d’acquisition indiqués sont terriblement affolants, démesurés, exagérés, des surestimations incroyables.
 Enfin une chose est certaines, tous les biens acquis du patrimoine de la MIP ont étaient surévalués à dix (10) fois leurs prix réel. Quels chanceux vendeurs …. ! Des proches de la Nomenklatura de la MIP……Des détails surprenant plus tard.
LES ELEMENTS  DE  LA  CATASTROPHE  MIP
Publié le 8 septembre 2009 par sonatrach
 Une sauvage assemblée générale de la MIP a eu lieu le 27 Mai 2009 à l’hôtel Safir Mazafran – ZERALDA que HAZBELLAOUI & Consorts appellent : Assemblée Générale Ordinaire, ce rassemblement de hors la loi s’est tenu une année (1) après la fin de mandat des organes de gestion de la MIP qui pourtant, ont continués à gérer les milliards des dupes mutualistes que nous sommes, sans être inquiétés ni par si Tayeb LOUH et son acolyte du secteur si CHKIB Khellil, continuellement absents devant ces dilapidations, les pouvoirs. 
 Durant ce rendez-vous de rentiers syndicalistes, les cinq (5) PV de réunion de l’AG, du CA et du Bureau exécutif de la MIP que nous sommes entrain de vous présenter au fur et à mesure depuis juillet 2009, ont été remis aux nombreux participants en mission de dépaysement aux frais des invalides mutualistes et autres. Mais le plus hilarant et surprenant, c’est le rapport d’Activités de la MIP s’étalant sur la période 2004-2009 au lieu de 2004-2008. 
 La MIP n’a jamais respecté les textes de loi en la matière, elle est plutôt encouragé par les pouvoirs publics à agir en hors la loi depuis sa création à cet instant, la certitude est frappante. C’est l’argent des dupes que nous sommes qu’elle gaspille, dilapide et détourne comme le prouvent les différents documents insérés dans ce blog et d’autres plus accablant vont suivre bientôt. 
 Nous sommes maintenant arrivé au quatrième PV à analyser (composé de six-6-pages), celui de la réunion des hors la loi du conseil d’administration – CA, tenue le 11/02/2009 au nouveau siège régional de la MIP à BETHIOUA - ORAN. 
 Veuillez trouver ci-dessous inséré, le hors la loi PV du CA de la MIP : 
 A la fin de la lecture de ce 4éme document établi dans le piétinant des lois, l’analyse qui se dégage dans la logique des choses est ce qui suit : 
  
- Toujours l’ingérence de la fédération – FNTPGC dans la gestion de la MIP à travers le projet de lettre de la FNTPGC adressé au ministre de l’énergie et des mines sur la constitution d’un fond commun pour la pension de retraite complémentaire, avec copies à tous les syndicats d’entreprises pour avis, ou est la souveraineté de la MIP dans tout ça ?. Ceci est un acte grave puni par la loi si loi il y a chez si Tayeb LOUH et si CHAKIB Khelil, les pouvoirs publics dormants et consentants pour l’anarchie. 
 - Le CA MIP est composé de 18 membres au lieu de 9 comme le prévoit ses statuts 
 Pour l’ordre composé de trois points présenté par le hors la loi HAZBELLAOUI, nous pourrons dire que : 
 1) Le rapport d’Activités du mandat de la MIP ne peut en aucun cas être pour la période 2004-2009, car la légalité statutaire dit oui pour 2004-2008 
 2) A.G.O et A.G.E, sur ce point précis, le Hors la loi HAZBELLAOUI et ses acolytes en présence de la minable FNTPGC témoigne que les entreprises du secteur ont répondues à la désignation des délègues pour le renouvellement des organes de gestion de la MIP, alors que la loi et les statuts prévoient des élections au niveau de chaque unité pour le dégagement des délégués mutualistes, toujours les gens du syndicat qui sont désignés par leurs pairs, rente, frais de mission, détachement, leur perspective pour l’enrichissement facile. 
 Les quatre (4) regroupements régionaux des délégués mutualistes et leurs complices dans la fatale gestion de la MIP, programmés par le hors la loi brisidéne HAZBELLAOUI, sont purement et simplement non réglementaire, ne devaient pas avoir lieu, ce n’est qu’un énorme gaspillage de l’argent des mutualistes, UNE KHALOUTTA TYPIQUEMENT RENTIERE. 
 3) Les mutualistes souhaitent connaitre sur ce point le prix de la location des locaux de l’UGTA d’Arzew par la MIP du hors la loi HAZBELLAOUI et la durée de la période de location ? Ne chercher pas à comprendre nous dit HAZBELLAOUI. 
 Les informations données sur les 104 logements ZABANA Arzew sont très très vagues, le problème est en justice….. ! ? Le black-out sur les logements MIP est toujours maintenu, aucune liste de bénéficiaires ne sera publiquement affichée. 
 Enfin nous informons nos lecteurs que prochainement sera décortiqué le dernier PV de réunion du hors la loi CA de la sauvage AG de la MIP (N° 83/2009), tenue le 06/05/2009 à l’Hôtel Emir de CHERAGA, lieu du tourisme des mutualistes en plein Alger(aucune réunion du CA & AG n’a eu lieu à Alger durant tout son précédent mandat de 5 ans), malgré que la MIP possède un nouveau siège (LIDO-Bordj El kiffan ) acquit pour 82 Milliards de centimes sur le dos des dupes mutualistes que nous sommes, pourquoi messieurs des pouvoirs publics tardent à enclencher une enquête sur le patrimoine de la MIP, des surévaluations de prix de cession inacceptables ? 
 To be continued……. 
Les membres suivants remercient Le Boa pour ce message :
khelifa1952 (18/12/15), MOHAMDI (18/12/15), Mengouchi (19/12/15), capricorne (19/12/15)
Revenir en haut
alibel


Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2015
Messages: 1 899
Localisation: alger
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval
Point(s):: 177
Moyenne de points: 0,09

MessagePosté le: Sam 19 Déc - 16:13 (2015)    Sujet du message: MIP ! MIP ! MIP ! HOURRAhhhhhhh! Répondre en citant

MES AMIS RETRAITES ESSALAM OUALAIKOUM, LE RAPPORT DE L'AMI BOA, MERITE UNE ATTENTION  TRÈS PARTICULIÈRE, CE SERA NOTRE CHEVAL DE BATAILLE LORS DU SIT IN DU 29, IL NE FAUT PAS TAIRE SES DÉPASSEMENTS

LE PV DE RÉUNION; DU 29/10/2008, ATTIRE LES LECTEURS QUE NOUS SOMMES , SUR L'ORGANISATION DE LA MIP, SUR LES  POSTES PROPOSES - D.G. ET LE NOMBRE DE DIRECTIONS A POURVOIR (4) EST CE QUE LES POURVOYEURS EN FOND, AVAIENT DEMANDÉ L'IMPACT BUDGÉTAIRE QUE CELA ENGENDRERAIT SUR LA TRÉSORERIE ALIMENTÉ UNIQUEMENT PAR  LES COTISATIONS DES MUTUALISTES , COMMENT DE SIMPLES SYNDICALISTES OU DÉLÉGUÉ SOCIAUX , ONT ILS ACCEPTE  LA DÉVIATION DES STATUTS DE LA MIP  ET DE LA MISSION POUR LAQUELLE ELLE A ÉTÉ CRÉÉ,CONSTRUCTION, ACHATS DE VILLAS ET DE TERRAINS , LOCATION DE BUREAUX

A NOTER QUE POUR LA SEULE RÉGION D'ALGER ON COMPTE 4 GRANDS
 SITES D'ACCUEIL DE LA MIP, ALORS QUE POUR LES GRAND PÔLES  DES HYDROCARBURES ET DE LA PÉTROCHIMIE OU SONT CONCENTRES LE PLUS GROS DES EFFECTIFS DE SH GPE EN COMPTE  UN SEUL  ET UNIQUE SITE DE RÉCEPTION DES SERVICES DE LA MIP

LA EST LA QUESTION...... A VOS PLUMES MESSIEURS POUR DÉMENTIR LA LOGIQUE DES MAUVAIS GESTIONNAIRES QUAND ILS PARLENT DU MANQUE D'ARGENTS ET DE LA PÉRENNITÉ  DE LA MIP,
FAKOU..... C'EST LA GESTION DE LA PEREQUATION DES DIVIDENDES SUR LES BENEFICES  DÉGAGÉS  DES RETENUES DE LA PCR DES RETRAITES
 

 
Les membres suivants remercient alibel pour ce message :
Mengouchi (19/12/15), MOHAMDI (19/12/15), capricorne (19/12/15), khelifa1952 (19/12/15), mounir (19/12/15), Le Boa (19/12/15)
Revenir en haut
Mengouchi


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2015
Messages: 1 737
Localisation: Nédroma Tlemcen
Masculin
Point(s):: 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 19 Déc - 16:55 (2015)    Sujet du message: MIP ! MIP ! MIP ! HOURRAhhhhhhh! Répondre en citant

La seule solution pour ces mafias de l'UGTA qui sont partout là ou il y a l'argent , c'est la ANTR GSH , ou bien SYNDICAT AUTONOME DU GROUPE PÉTROLIER .
Patientez un petit peu mes amis , nous aurons l' Agrément de l'ANTR GSH  et on verra la suite .
On formera un syndicat autonome des pétroliers qui remplacera l' UGTA  in chaa ellah .
Je crois que notre problème ressemble à celui des enseignants de l'éducation .
Allez y doucement mais surement mes amis , n'oubliez pas votre adversaire mafia des mafias , nous, nous avons notre grand DIEU qui nous accompagne .

إن الباطل كان زهوقا
Les membres suivants remercient Mengouchi pour ce message :
capricorne (19/12/15), khelifa1952 (19/12/15), mounir (19/12/15), Le Boa (19/12/15)
Revenir en haut
Le Boa


Hors ligne

Inscrit le: 16 Déc 2014
Messages: 1 645
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s):: 698
Moyenne de points: 0,42

MessagePosté le: Sam 19 Déc - 19:49 (2015)    Sujet du message: MIP ! MIP ! MIP ! HOURRAhhhhhhh! Répondre en citant

Catastrophe à la MIP
Publié le 21 septembre 2009 par sonatrach
AUTRES NOCIVITES SUR LA CATASTROPHE MIP : 
 Nous voici arrivés au dernier parcours dans la série d’analyse des cinq (5) PV dressés dans l’anarchie la plus totale par les hors la loi organes de gestion de la MIP, des documents remis à l’ensemble des présents (délégués, retraités, invités, syndicalistes, responsables gestionnaires du Groupe sonatrach et de la MIP) lors d’un houleux rassemblement de hors la loi « Une Assemblée Générale Ordinaire selon le Président MIP, HAZBELLAOUI ABDEREZAK », une réunion tenue le 27/05/2009, une année après la fin de mandat statutaire, à l’hôtel SAFIR MAZAFRAN – ZERALDA. 
Combien a couté ce houleux rassemblement …….?  
Un secret de polichinelle pour les pauvres mutualistes que nous sommes. 
  
D’entrée nous souhaiterions que vous preniez route avec nous vers la caverne d’Ali baba (MIP) en commençant par lire le PV REF/83/2009 dressé par le hors la loi conseil d’administration de la mutuelle de l’industrie du pétrole lors de sa réunion tenue le 06/05/2009 à l’hôtel Emir de CHERAGA (Une année après la fin du mandat statutaire du CA) 
  
Ceci est un acte de vraie dilapidation des deniers des mutualistes à ciel ouvert, acte abject commis par de faux délégués mutualistes dans le Groupe SONATRACH, dans leur quasi majorité des syndicalistes affiliés de longue date à la rente, sans que quiconque ne crie au scandale !!!  
Ou êtes-vous Messieurs des pouvoirs publics ????? 
  
Le tourisme sur le dos des pauvres mutualistes que nous sommes, nous y reviendrons plus tard sur ce sujet. 
Ledit PV incriminé (composé de 6 pages) est inséré ci-dessous à l’intention des lecteurs de ce blog : 
A la fin de la lecture de ce 5éme document établi dans le piétinement des lois, l’analyse qui se dégage dans la logique légale est ce qui suit : 
D’emblée, nous constatons une incompréhensible situation de validation des présences et absences concernant le cas du doyen des rentiers du secteur de l’énergie et des mines, un syndicaliste de très haute voltige et nageur dans les eaux troubles, un inamovible dans le monde syndical de dévastation, rescapé de la vieille école syndicale, l’espèce des destructeurs des droits sociaux des travailleurs, alias OUADAH Noureddine, membre du secrétariat national de la fédération des pétroliers – FNTPGC et Vice-président du conseil d’administration de la MIP, porté à la fois présent et absent sur ledit PV. Imbroglio …. ! 
  
 Le plus hilarant, ce très vieux routier dans la fausse responsabilité syndicale n’a jamais connu le travail, il est âgé de 67 ans, donc retraité, mais continu d’activer dans des organes de gestion sur les intérêts matériels et moraux des travailleurs et mutualistes. 
  
Allez y chercher à connaitre qui autorise cette inadmissible situation rentière dans le secteur de l’énergie & des mines, évidemment, Messieurs CHAKIB Khelil et MEZIANE Mohamed avec leurs prédécesseurs en sont pour quelques choses. 
  
 HAZBELLAOUI nomme et dénomme les responsables au sein de la MIP comme il veut, aussi il recrute comme il veut, la quasi majorité des responsables de la MIP et du Syndicat du secteur (Bureau exécutif, CA, Commission de contrôle, etc.) ont des parents à eux recrutés à la MIP. Tous les gens proches de la MIP sont des directeurs et directrices au sein de la mutuelle ! 
  
 Au fait, pourquoi HAZBELLAOUI depuis qu’il est à la MIP (Bientôt trois décennies), n’a jamais donné dans ces rapports d’activité d’effectif de la MIP par catégorie socioprofessionnelle ? 
  
Quelle procédure est suivie pour les recrutements à la MIP ? Evidemment, un autre secret de polichinelle. 
 Passons à l’ordre du jour de la dite réunion composé de trois points : 
1)      La décision d’adoption du bilan de l’exercice 2008 par le CA est anti réglementaire, car adopté 5 mois après la fin de mandat (l’année comptable se termine au 31 Décembre selon les lois algériennes) 
2)      Egalement pour le rapport d’Activité 2004-2009, une énorme bévue, car il s’agit pour le cas de la période 2004/2008 (Adoption hors la loi par le conseil d’administration, en réalité, un self contrôle) 
  
 3) Dans cette lourde et fatale décision à l’encontre des organes de gestion de la MIP, HAZBELLAOUI et Consorts reconnaissent qu’ils ont toujours gérés la MIP en dehors de toute légalité, nous reproduisons leur dire L’Assemblée générale élective sera tenue le mois de juin 2009, ou il sera respecté les statuts qui stipulent : 
 - 9 membres pour le conseil d’administration 
- 7 membres pour la commission de contrôle 
- 2 Membres pour le comité de liaison (issus du syndicat majoritaire, l’UGTA) 
 Donc auparavant les statuts n’étaient pas respectés …….!!! Qu’attendaient les pouvoirs publics pour agir et sévir contre les hors la loi de la mutuelle ??? Une flagrante et lointaine complicité tacite ! 
 Pour ce qui est de répartition des membres du CA selon la légalité, c’est une prérogative de l’AG au moment voulu (AG élective) 
  
4) La décision du CA portant octroie au personnel de la MIP d’une prime d’intéressement de 35 000 DA, relève des prérogatives de l’AG. Nous le répétons encore à qui veut nous entendre, qu’aucun mutualiste ni syndicaliste du secteur ne connait à ce jour l’effectif réel de la MIP, ni son organigramme, encore un secret de polichinelle 
  
 5) Rien à reprocher à cette décision, sauf connaitre sa composante, est-elle mipale ou syndicale la commission de reforme ? 
  
6) La décision de faire louer les anciens locaux MIP d’Alger et de Skikda, relève des prérogatives de l’AG et non du CA 
  
 7) Nous mutualistes, c’est notre droit le plus absolu de connaitre la liste des mutualistes bénéficiaires des récents logements de CHERAGA par entreprise (n’est ce pas Messieurs les ministres Tayeb LOUH et CHAKIB Khelil) 
  
8) Nous constatons que la bâtisse le LIDO, achetée récemment pour servir de siège social de la MIP à Bord El Kiffan à un prix surévalué qui défit la raison (80. Milliards de Centimes) est un immeuble non fini (R+3) car il a connu d’entrée des aménagements pour un montant de 1 Milliard de centimes et il existe pour lui actuellement, des difficultés pour l’obtention d’un permis de construire (nature critique du terrain pour les constructions antisismiques d’après certains échos). Combien coute l’avocat conseil aux mutualistes qui sont sensés rentrés en possession d’un nouveau brillant siège sans pépin. 
  
 Au fait Monsieur le hors la loi HAZBELLAOUI, à qui appartenait le LIDO avant son acquisition par la MIP ? Evidemment, un autre secret de polichinelle pour nous …. ! 
  
 9) L’adhésion à la MIP d’une multitude d’entreprises par le biais de l’accord de son hors la loi conseil d’administration s’est toujours faite en dehors des lois sociales et des statuts et règlement intérieur de la MIP en vigueur. 
  
Enfin, nous assistons en réalité à des actes de suicide à travers ces situations de mauvaise gestion et de dilapidation des biens sociaux des pauvres mutualistes que nous sommes. 
  
Les membres suivants remercient Le Boa pour ce message :
khelifa1952 (19/12/15), alibel (19/12/15)
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet    Répondre au sujet     Index du Forum ->
FORUM DES RETRAITES SONATRACH
-> Divers
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Top 10 Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com